Endométriose

Rien qu’en Suisse, 190 000 femmes sont atteintes d’endométriose.1,2 Cette maladie chronique est généralement associée à de grandes souffrances chez les patientes.

6 faits sur l’endométriose

Atteinte extra-utérine

Atteinte extra-utérine

l’endométriose se caractérise par la présence, en dehors de l’utérus, de tissu semblable à celui de la muqueuse utérine.1

Croissance proliférative

Croissance proliférative

le tissu est soumis à des modifications cycliques et montre une croissance proliférative destructrice.1

Une femme sur 10

Une femme sur 10

environ une femme sur 10 en âge de procréer souffre d’endométriose.3

Degré de notoriété restreint

Degré de notoriété restreint

souvent la maladie reste longtemps ignorée à cause du manque de notoriété et de la difficulté du diagnostic différentiel.1,4

Plusieurs facteurs

Plusieurs facteurs

ce sont probablement des facteurs à la fois hormonaux, immunologiques et anatomiques, ainsi que des facteurs génétiques qui contribuent à son développement.5

Large éventail de symptômes

Large éventail de symptômes

en particulier une dysménorrhée, mais aussi des symptômes tels que des douleurs pelviennes, des troubles du cycle menstruel et l’infertilité, constituent une souffrance pour les patientes.

À votre avis, combien de temps faut-il pour que le diagnostic d’endométriose soit posé ?

Environ 25 à 40 % des femmes qui souffrent de douleurs pelviennes chroniques ont une endométriose.1

Inscrivez-vous ici

Ces contenus ne sont visibles que pour les professionnels de la santé inscrits. Veuillez vous connecter via votre compte Swiss-RX afin d’avoir accès à des thèmes, thérapies, conseils et documents axés sur la pratique dans le domaine de la gynécologie.

Ceci pourrait également vous intéresser :

    1. Neukomm C, et al., L’endométriose – Une maladie peu connue, souvent méconnue. Forum Med Suisse 2008; 8(30-31):539–543.
    2. Adapté selon des données de l’Office fédéral de la statistique (population féminine fertile (15–49 ans) en 2012, 10–15 %).
    3. Mounsey A. et al. Diagnosis and management of endometriosis. Am Fam Phys 2006; 74:594-600.
    4. Hudelist G. et al. Diagnostic delay for endometriosis in Austria and Germany: causes and possible consequences. Hum Reprod 2012; 27(12):3412–3416.
    5. Guidice L.C. et al. Endometriosis: Science and Practice, First Edition. Blackwell Publishing Ltd. 2012.
    6. Oehmke F. et al. Datenlage zur Endometriose. Gynäkologe 2007; 40:521–526.
    7. Sinaii N. et al. Differences in characteristics of 1000 women with endometriosis based on extent of disease. Fertil Steril 2008; 89(3):538–545.
    8. American Society for Reproductive Medicine (ASRM). Treatment of pelvic pain associated with endometriosis: a committee opinion. Fertil Steril 2014; 101(4):927–935.
    9. Strowitzki T. et al. Dienogest is as effective as leuprolide acetate in treating the painful symptoms of endometriosis: a 24-week, randomized, multicentre, open-label trial. Hum Reprod 2010; 25(3):633–641.
    10. Petraglia F. et al. Reduced pelvic pain in women with endometriosis: efficacy of long-term dienogest treatment. Arch Gynecol Obstet 2012; 285(1):167–173.
    11. Shimizu Y. et al. Dienogest, a synthetic progestin, inhibits the proliferation of immortalized human endometrial epithelial cells with suppression of cyclin D1 gene expression. Mol Hum Reprod 2009; 15(10):693–701.
    12. Strowitzki T. et al. Dienogest in the treatment of endometriosis-associated pelvic pain: a 12-week, randomized, double-blind, placebo-controlled study. Eur J Obstet Gynecol Reprod Biol 2010;151(2):193–198.
    13. Information sur le médicament Visanne®, mise à jour en septembre 2016, Swissmedic (Institut suisse des produits thérapeutiques, www.swissmedicinfo.ch consulté pour la dernière fois en juillet 2019.
    14. Lucrin Depot®, mise à jour en septembre 2018, Swissmedic (Institut suisse des produits thérapeutiques, www.swissmedicinfo.ch consulté pour la dernière fois en juillet 2019.

    • PP-VIS-CH-0016-1 08-2019 / PP-VIS-CH-0023-1 11-2019
    Bayer logo